En stock

Les clés de l’accès direct en musculosquelettique – Evaluer et orienter

Durée : 14 heures
Formation dispensée par Dr Anthony DEMONT, MK, PhD
Programme complet de la formation bientôt disponible

Ouverture le 19 May 2024

Profitez du contenu dans...
32
Jour(s)
5
Heure(s)
16
Minute(s)

Remaining Item/s: 10000

Saisissez votre e-mail pour vous pré-inscrire !

    Vous souhaiterez accueillir cette formation au sein de votre structure ?

    Description

    Maîtrisez toutes les clés de l’accès direct en musculosquelettique ! Que vous soyez confrontés à des patients se présentant sans prescription médicale, que vous envisagiez d’élargir votre pratique en devenant un professionnel en accès direct, ou que vous soyez amenés à intervenir comme seul professionnel de santé sur le terrain lors de compétitions sportives, cette formation est conçue pour vous. Grâce à des cas cliniques interactifs, des présentations d’experts et des séquences pédagogiques ciblées, vous aurez les connaissances nécessaires pour exercer en toute autonomie et sécurité. Explorez les principes de raisonnement clinique, l’interrogatoire médical à mener et les situations justifiant une réorientation du patient pour une prise en charge optimale.
    Ne manquez pas cette opportunité de propulser votre pratique vers de nouveaux sommets !

    *Anthony Demont est kinésithérapeute depuis 2011 et exerce à temps partiel en libéral à Paris et chercheur associé à l’équipe ECAMO (Centre de Recherche en Epidémiologie et Statistiques – UMR-S 1153). Ses centres de recherche portent sur l’évaluation à l’échelle organisationnelle de l’accès direct à la kinésithérapie pour les patients consultant pour des symptômes musculosquelettiques. Il est chef de projet Nouveaux modes d’exercices au sein de l’Union Régionale des Professionnels de Santé Kinésithérapeutes d’Ile-de-France visant entre autres à promouvoir le déploiement de l’accès direct en Ile-de-France. Il a participé à la rédaction de plusieurs articles pour des revues scientifiques sur l’accès direct aux kinésithérapeutes. Il communique fréquemment sur ce thème pour des sociétés savantes médicales et de rééducation. Il est enfin chargé de projet dans le service des bonnes pratiques de la Haute Autorité de Santé pour l’élaboration de recommandations de pratiques cliniques à destination des professionnels de santé et des usagers du système de santé.

    *Vassili Corre est médecin généraliste installé en libéral à Paris. Il partage sa pratique entre médecine générale et médecine du sport suite au DIU de Médecine et Traumatologie du Sport et la Capacité de Médecine et Biologie du Sport de la Pitié-Salpêtrière. Il est également médecin auprès de la Fédération Française de Rugby, du Paris Université Club et du Comité Départemental de Paris. Enfin, il est maitre de stage universitaire auprès de Sorbonne Université.

    *Victor Lebrault est kinésithérapeute depuis 2008 et exerce en libéral à Paris avec une activité spécifique sur la prise en charge des pathologies musculosquelettiques suite à un parcours de formation continue (Diplôme international McKenzie, Master 2 Ingénierie de la santé…).
    Il prend également part à des actions de formation (encadrement de stagiaire, enseignement en Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie ou en Diplôme Universitaire, formation continue) et de recherche (coordinateur adjoint d’un essai clinique sur la lombalgie). Enfin, il est également engagé dans des activités associatives professionnelles auprès de l’AFMcK.

    *Sébastien Martin est kinésithérapeute partageant son temps professionnel entre activités clinique, pédagogique et de recherche. Sur le plan clinique, il exerce en libéral au sein d’une Maison de Santé Pluriprofessionnelle, avec une orientation principalement musculosquelettique, comprenant une appétence pour la prise en charge des patients complexes et douloureux chroniques ainsi que des musiciens. Sur le plan pédagogique, il enseigne dans différents instituts de formations comme l’IUK de Fontainebleau, l’EFOM ou encore dans le Master IRHPM d’Amiens, notamment les aspects de raisonnement clinique.
    Sur le plan de la recherche, il s’est intéressé en pédagogie aux activités en lien avec le raisonnement clinique, notamment le développement de Tests par Concordance de Scripts (TCS) et de Formation par Concordance (FPC) dans le champ musculosquelettique et de pneumologie, et en clinique sur les thématiques de catégorisation et de thérapie manuelle (étude ALGO-K en cours). En outre, il est co-auteur de la partie raisonnement clinique du livre Evidence Based Practice en rééducation : Démarche pour une pratique raisonnée, aux éditions Elsevier Masson.

    *Laurent Fabre est ostéopathe D.O, diplômé du CEESO. Il exerce à Paris en libéral depuis 2002. Titulaire de deux diplômes universitaires d’anatomie (Universités Paris V et Paris Ouest), il a enseigné pendant 15 ans l’anatomie palpatoire et clinique ainsi que la dissection. Ses recherches portent principalement sur les mécanismes neurophysiologiques de la douleur, la fiabilité du diagnostic ostéopathique et les effets physiologiques du traitement manuel ostéopathique. Il est spécialisé dans le diagnostic des douleurs neuro-musculosqueletiques et le traitement des douleurs radiculaires/radiculopathies.
    Enseignant au CFPCO depuis 2014, il contribue activement à la diffusion du savoir dans ces domaines via le blog du CFPCO et les vidéos du SAV des Ostéo visibles sur YouTube, par des publications dans des revues scientifiques indexées (BMJ, JAMA, JOSPT, IJOM, Kinésithérapie-La Revue) ainsi que des posters publiés dans des congrès ostéopathiques internationaux (ICOM, ISAOR, ICAOR).

    *Audrey Raillard est kinésithérapeute depuis 2013 et exerce en libéral à Paris avec une activité spécifique sur la prise en charge des pathologies musculosquelettiques suite à un parcours de formation continue (Diplôme international McKenzie, entretien motivationnel, éducation thérapeutique du patient et examen neurologique du patient).

    *Jean-Philippe Deneuville est kinésithérapeute depuis 2008 et exerce en libéral à Paris avec une spécificité d’exercice centrée sur la prise en charge des troubles musculo-squelettiques et en particulier des pathologies rachidiennes. Il a suivi le programme de Diagnostic et Thérapie Mécanique (MDT) au sein de l’institut McKenzie France et International, obtenant son diplôme MDT en 2014. Depuis 2017, il enseigne le MDT en France et en Belgique en tant qu’instructeur principal. Il est aussi Fellow de l’association Orthopédie Musculo-Squelettique France (OMT). Il s’est également concentré sur la communication et l’éducation des patients, suivant des formations courtes et longues, notamment à l’Université de Dundee où il a obtenu un Master en kinésithérapie musculo-squelettique en 2017. Il enseigne ces techniques de communication et d’éducation des patients dans différentes écoles de kinésithérapie et programmes de Master en France. Enfin, il porte un intérêt particulier aux mécanismes, à la biologie et à la pathologie du disque intervertébral, qu’il a étudié dans le cadre de son doctorat en bio-ingénierie mécanique, soutenu en décembre 2021 à l’Université de Poitiers. Il est actuellement chercheur associé au sein de l’équipe PRISMATICS du CHU de Poitiers, où il collabore à des projets de recherche clinique et fondamentale.

    *Alan Gauffenic est rhumatologue diplômé d’état exerçant dans le service de rhumatologie l’Hôpital Lariboisière (Assistance Publique des Hôpitaux de Paris). Il est également titulaire d’une thèse de science et actuellement chef de clinique assistant des hôpitaux de Paris. Il est impliqué activement dans la mise en place de cours auprès d’étudiants de différentes formations initiales en santé (médecine, kinésithérapie, infirmier, ergothérapie etc..).

    *Jennifer Aboab est neurologue en activité libérale depuis 2017 et à mi-temps en activité hospitalière au Centre Hospitalier National d’Ophtalmologie des Quinze-Vingts. Elle est spécialisée dans les maladies inflammatoires du système nerveux central et plus particulièrement dans la sclérose en plaques, en neuro-ophtalmologie et pratique des électroneuromyogrammes également depuis 2017.

    *Aïcha Lyoubi est neurologue en activité libérale à Paris depuis 2013. Elle exerce aussi dans le service de neurologie du Centre Hospitalier de Saint-Denis. Elle a développé un intérêt tout particulier pour la prise en charge des céphalées, des troubles neurologiques vasculaires ainsi que des pathologies cognitives.

    *Gaëlle Mouton-Paradot est neurochirurgienne installée en libérale dans 2 cliniques, au Centre du Rachis à Neuilly-sur-Seine et à la Clinique Drouot Molitor à Paris. Son activité clinique s’est progressivement spécialisée dans la chirurgie du rachis cervical et lombaire (abords mini-invasifs), la chirurgie de la douleur (pose d’électrodes de stimulation médullaire) et la chirurgie de libération du nerf pudendal.

    *Philippe Mangin est chirurgien orthopédique et traumatologique du membre inférieur exerçant à la clinique Drouot Molitor – Sport et Arthrose à Paris. Sa formation s’est axée sur les pathologies de l’arthrose et de la traumatologie du sportif. Il prend en charge les patients souffrant d’arthrose de la hanche et du genou. Il est spécialisé dans la prise en charge des pathologies touchant le genou du sportif (ligaments croisés, ménisque, cartilage, rotule) qu’il traite par chirurgie mini-invasive et arthroscopie.

    *Frédéric Leiber-Wackenheim est chirurgien orthopédique et traumatologique du pied et de la cheville exerçant au cabinet de chirurgie orthopédique de l’Orangerie à Strasbourg. Son activité clinique est spécialisée dans le traitement des pathologies du pied et de la cheville.

    *Héloïse Pham est psychiatre et addictologue exerçant à la fois au sein des Hôpitaux de Saint-Maurice (GHU Paris, Hôpital Erasme) en psychiatrie adulte en hospitalisation complète, en consultation programme et aux urgences de psychiatrie adulte, ainsi qu’en libéral à Paris au sein d’un cabinet pluriprofessionnel.

    *Théo Chaumeil est kinésithérapeute depuis 2016 et exerce en libéral à Paris avec une spécificité d’exercice sur la prise en charge des patients ayant des douleurs persistantes dans le champ musculosquelettique. Il est titulaire d’un Master 2 STAPS en psychologie, contrôle moteur et performance sportive. Il est également formateur en formation initiale et continue dans le domaine de la prise en charge de la douleur, de la communication thérapeutique et de l’intégration de l’hypnose pour les métiers de la rééducation.

    Informations complémentaires

    Format

    Objectifs

    – Comprendre la notion d’incertitude en médecine et son application dans un contexte d’accès direct au kinésithérapeute ;, – Etre capable d’adapter sa communication selon la situation et l’état pathologique du patient afin de l’orienter vers le bon professionnel de santé., – Être capable d’identifier les signes et symptômes alertant sur la présence d’une pathologie contre-indiquant les soins de kinésithérapie ;, – Être capable de réaliser un examen neurologique et d’interpréter les résultats ;, – Être en mesure de reconnaître les différents facteurs pronostiques du patient permettant de déterminer l’évolution de son état pathologique ;, – Reconnaître les situations cliniques justifiant d’orienter le patient vers un médecin pour un avis diagnostic ou un traitement complémentaire à la rééducation;, -Définir le cadre légal et réglementaire de l’accès direct en France et les acteurs concernés ;

    Pédagogie

    Formation réalisée uniquement en distanciel

    Public cible

    Kinésithérapeutes

    Pré-requis

    Diplôme de kinésithérapeute

    Types

    Ouvertes aux inscriptions

    Modalités d'accès à la formation

    Cliquez sur ajouter au panier puis accéder à votre panier.
    Renseigner les informations requises puis valider la commande.
    Vous recevrez ensuite un email avec votre contrat de formation et les instructions à suivre. Vous devez accepter le contrat pour confirmer votre inscription à la formation.
    Vous recevrez alors une facture dont le montant est celui précisé dans la commande.
    Vous pouvez régler par carte bancaire ou virement SEPA.
    Une fois le règlement effectué, votre inscription est confirmée.
    Si une prise en charge DPC ou FIFPL est possible vous pourrez vous inscrire directement sur le site dédié.
    Inscription possible jusqu’à 48h avant le jour de début de la formation
    Dans le cas d’une inscription sur liste d’attente, vous en serez notifié par email et ne recevrez pas de contrat dans l’immédiat.

    Avis

    Il n’y a pas encore d’avis.

    Soyez le premier à laisser votre avis sur “Les clés de l’accès direct en musculosquelettique – Evaluer et orienter”

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous aimerez aussi

    0
    Aucun article dans le panier.